Get Adobe Flash player
Recherche par mots clefs

Articles avec le tag ‘Exil’

La Forêt d’Ailleurs

Acheter ce livre chez l’éditeur

 

La Forêt d'Ailleurs - Un Livre de Anne Tiddis

La forêt d’Ailleurs représente symboliquement un pays d’accueil pour des êtres vivant un exil intérieur. Cette forêt est un embrasement de vies en sursis, elle reste le seul témoin sur notre planète du désarroi des hommes.

 

La forêt d’Ailleurs - Un livre de Anne Tiddis

 

Extraits de l’ouvrage :

 

(…) L’enfant respire toute la vie mystérieuse de la forêt, ses poumons se gonflent de l’oxygène paternel (…)

(…) La forêt délaissée par ses habitants se laisse porter, elle aussi, par l’appel nocturne, les troncs bleuissent, les branches s’abaissent lentement comme de lourdes paupières, les arbustes les plus frêles soulèvent leur feuillage gracile, révolte enfantine aux bruissement chuchotés…

 

La Forêt d'ailleursA Aubia, hamadryade en exil de sa propre vie.

Acheter ce livre chez l’éditeur

 

Contacter Anne Tiddis : contact@anne-tiddis.com

Les Ravins de l’exil – Contes barbares

Acheter ce livre chez l’éditeur

Les Ravins de l'exil - Contes barbares

Les ravins de l’exil
Contes barbares.
Editions Présence Africaine, Paris.
Six contes sur l’exil : l’exil à son pays d’origine, l’exil par rapport aux autres, l’exil au temps…Apprendre à contourner la magie du désespoir.

 

Les Ravins de l'exil - Contes barbares - Un livre d'Anne Tiddis

 

Extrait de l’ouvrage :

(…) Debout sur le rebord de la fenêtre Najmia a choisi la nuit pour effleurer l’immuable, et les anges noirs du remords ont rejoint le ciel austère (…) A l’aube de ces nuits où la paupière solitaire s’étire dans la pitié tendre de l’écorce ballottée par les souvenirs, la bête noire sauvage de l’angoisse ronge le silence d’une femme sans radeau pour fuir la haine des hommes. Mais l’urgence sensuelle de la mort a déniché Najmia de ses draps rejetés par la sueur de la peur. (…) Du haut de sa fenêtre, pour effacer le trou béant, la jeune fille sans rivage porte ses mains dessinées au henné sur son visage. (…) Dans le calme de l’oiseau ivre de son espace, Najmia bascule, plonge dans la profondeur du repentir.

 

Acheter ce livre chez l’éditeur

 

Contacter Anne Tiddis : contact@anne-tiddis.com