Get Adobe Flash player
Recherche par mots clefs

Articles avec le tag ‘Présence africaine’

Nûr al Nûr, Farid, Oubliés de Dieu

Acheter ce livre sur Amazon.fr

 

Nûr al Nûr, Farid, oubliés de Dieu

 

Nûr al Nûr, Farid, oubliés de Dieu
Roman, Editions Présence Africaine
Algérie 1999. Comment Nûr al Nûr, enfant qui fuit les Aurès pour se protéger des extrémistes rencontre Farid, un adolescent qui s’échappe des mains des fauves de Dieu. Roman fragmenté en brefs chapitres pour mieux appréhender la violence des émotions, sonder les blessures des personnages, s’infiltrer dans le tréfonds des âmes violentées de l’Algérie contemporaine.

 

Nûr al Nûr, Farid, oubliés de Dieu - Un livre de Anne Tiddis

 

Extraits de l’ouvrage :

(…) Nûr découvrait l’ennui… La mer qui soufflait ses parfums plissés d’algues étourdissait la fillette qui se laissait porter par les embruns. De ses lèvres ouvertes, elle engloutissait l’aile du nuage et la turbulence céleste la soulevait vers les brûlures du souvenir oublié, enfoui. La mémoire insoumise envahissait les racines juvéniles…

La poésie serait-elle la seule issue des oubliés de Dieu ? …

 


 

Acheter ce livre sur Amazon.fr

 

Contacter Anne Tiddis : contact@anne-tiddis.com

David-Daoud Ström, l’arraché

Acheter ce livre chez l’éditeur

 

David-Daoud Ström, l’arraché. Un livre de Anne Tiddis

 

David-Daoud Ström
L’arraché.
Roman. Editions Présence Africaine, Paris.
Univers chaotique et douloureux d’un homme sans identité définie, d’un homme algérien, suédois ou français précipité dans la fureur sordide d’une mort qui n’en finit pas de mourir.

 

David-Daoud Ström, l’arraché. Un livre de Anne Tiddis

 

Extrait de l’ouvrage :

(…) Allongé dans les draps blancs rugueux d’amidon, le regard rivé sur la vieille bible posée sur un lutrin en bois noir, le pasteur Göran Ström pourrait donner l’illusion d’être simplement en prière. Mais celui que l’on avait surnommé dans les secrets des marécages l’homme de la foudre et de la glace, apprenait hélas à vivre le sursis de l’homme condamné.(…) Ses yeux noirs n’ont plus la lueur tigrée de l’homme révolté mais le velouté humide d’une larme en déclin (…) La nuit était son unique chemin pour continuer au petit matin à vivre la lumière de l’Esprit…


Clin d'oeil au pasteur de Bergman...

Acheter ce livre chez l’éditeur

Contacter Anne Tiddis : contact@anne-tiddis.com

Les Ravins de l’exil – Contes barbares

Acheter ce livre chez l’éditeur

Les Ravins de l'exil - Contes barbares

Les ravins de l’exil
Contes barbares.
Editions Présence Africaine, Paris.
Six contes sur l’exil : l’exil à son pays d’origine, l’exil par rapport aux autres, l’exil au temps…Apprendre à contourner la magie du désespoir.

 

Les Ravins de l'exil - Contes barbares - Un livre d'Anne Tiddis

 

Extrait de l’ouvrage :

(…) Debout sur le rebord de la fenêtre Najmia a choisi la nuit pour effleurer l’immuable, et les anges noirs du remords ont rejoint le ciel austère (…) A l’aube de ces nuits où la paupière solitaire s’étire dans la pitié tendre de l’écorce ballottée par les souvenirs, la bête noire sauvage de l’angoisse ronge le silence d’une femme sans radeau pour fuir la haine des hommes. Mais l’urgence sensuelle de la mort a déniché Najmia de ses draps rejetés par la sueur de la peur. (…) Du haut de sa fenêtre, pour effacer le trou béant, la jeune fille sans rivage porte ses mains dessinées au henné sur son visage. (…) Dans le calme de l’oiseau ivre de son espace, Najmia bascule, plonge dans la profondeur du repentir.

 

Acheter ce livre chez l’éditeur

 

Contacter Anne Tiddis : contact@anne-tiddis.com

Terre plurielle – Maryam, une mémoire déracinée

Acheter ce livre chez l’éditeur

Terre plurielle - Maryam, une mémoire déracinée
Terre Plurielle
Maryam, une mémoire déracinée.
Roman. Editions Présence Africaine, Paris.
Livre sur la guerre d’Algérie, une enfant confrontée à une double culture pendant la guerre de libération.

 

Terre plurielle - Maryam, une mémoire déracinée

Extrait de l’ouvrage :

(…)
Mon cœur galope.

Je cours à travers l’âme des narcisses. Mais pourquoi sont-elles devenues poussière au parfum d’encens ?
Mon cœur galope.
Mais les pétales à la transparence cabrée s’étirent en un lied de douleur, long champ de complaintes fanées.
Mon cœur galope.
Je cours à travers un champ de jonquilles et transperce leurs murailles éclatantes pour endosser l’armure au jaune guerrier.
Mon cœur galope.
Je déploie l’arc-en-ciel pour gorger mes filets de Gouttes de sang perlées de la nacre opale du narcisse traqué.

Acheter ce livre chez l’éditeur

Contacter Anne Tiddis : contact@anne-tiddis.com